Les Ruines Circulaires est projet vidéo réalisé lors d'un séjour à Bucarest en 2010, ce projet donne à voir des fragments d'espaces: sites industriels, terrains vagues, marchés à ciel ouvert, rues, places dans la ville – un va-et-vient entre attention, observation, description et réflexion.

Ce voyage dans le tissu urbain de Bucarest propose un regard sur les territoires, leurs habitations et leurs activations. Une tentative de saisir, au moyen de la vidéo des trajectoires, des déplacements pour en faire une mémoire, une trace. Dans le cadre de mon travail, ce projet s’inscrit dans une continuité et déploie une approche plus directe sur le réel. Le film, Les Ruines Circulaires, état 9 découle d'une série de montage, achevés en 2013.

Dans une deuxième partie du travail, j'ai assemblé des images photographiques, sorte de diaporama/Vidéorama – état 3. Ce sont des images de maisons, de bâtiments de la ville de Bucarest. Il y a eu d'abord un travail de sélection, puis d'assemblage. Par ce montage-assemblage, je souhaite rendre compte de la manière la plus radicale et simple possible, le paysage architectural de la ville de Bucarest.

Edition d'un DVD avec deux feuillets "Les Ruines Circulaires", à 50 exemplaires numérotés, achevé d'imprimer en 2016.

Cristina Da Silva

infos